Glossaire

L’orthophonie : c’est une discipline paramédicale visant au bilan et au traitement des troubles de la communication liés à la voix, à la parole et au langage oral et écrit, ainsi que des troubles de la déglutition, de motricité bucco-faciale ou de la cognition mathématique. Elle intervient auprès des personnes de tous âges, de l’enfant à la personne âgée.  

Note : pourquoi l’orthophonie est-elle la discipline responsable de la féminisation de la voix ?
Il y a actuellement un grand débat ayant pour question de savoir si l’orthophonie est vraiment la discipline responsable de la féminisation de la voix. Effectivement, il y a en ce moment une explosion de la demande mais également au niveau de la nécessité de former des professionnels de la santé liés à la voix. L’orthophonie semble être la discipline la plus indiquée pour ce genre de traitement car elle possède une base paramédicale et scientifique contenant des connaissances anatomiques nécessaires pour développer une féminisation de la voix afin que la patiente ne souffre pas de lésion. Si un simple coach vocal devait s’occuper de cet entrainement, n’ayant pas les connaissances scientifiques ou anatomiques, nous pouvons nous poser la question de savoir s’il n’y aurait pas de risques de troubles pouvant survenir.

La voix : c’est un son périodique complexe issu des vibrations des bords libres des cordes vocales, amplifié et modulé grâce aux cavités de résonance. Chaque voix sera caractérisée par sa fréquence, son intensité, son timbre et sa durée.

Thiriet, P. & Rastello O. (Producteur et réalisateur). (2015). Le larynx, les cordes vocales, vibration des cordes vocales [Vidéo Youtube]. France : Anatomie 3D Lyon 1.
  • La hauteur est déterminée par la fréquence de vibration des cordes vocales. Il s’agit de la tonalité ou de la production de sons aigus et graves qui sont répartis sur une étendue vocale. La fréquence sur laquelle nous parlons est appelée fréquence fondamentale.
    A ne pas confondre avec l’intonation ou le volume
  • L’intensité est déterminée par l’amplitude de vibration des cordes vocales. Il s’agit du volume avec lequel nous parlons, la voix peut être forte ou moins forte.
  • Le timbre est déterminé par la distribution des harmoniques dans le spectre. Il est défini et modulé par 3 cavités de résonance : le pharynx, la bouche et le nez qui sont uniques pour chaque individu. Par conséquent, il est propre à chaque personne et représente la couleur de la voix.
    A ne pas confondre avec la hauteur
  • La durée dépend de la longueur d’émission du souffle, donnant un son long ou un son court.

La prosodie : c’est l’ensemble des modifications apportées  à la voix pour appuyer nos intentions et nos émotions au sein du discours (c’est essentiellement sur ce paramètre que repose la féminisation de la voix).

  • L’intonation est une variation de la hauteur pour moduler la mélodie de la phrase en intonation montante ou descendante.
  • L’accentuation est une élévation de la hauteur, de l’intensité et de la durée sur une syllabe.
  • Le rythme est déterminé par l’emplacement des accents.